disposé


disposé

disposé, ée [ dispoze ] adj.
• 1370 bien, mal disposé « en bonne, mauvaise santé »; de disposer
1Arrangé, placé. Fleurs disposées avec goût. Objets disposés symétriquement.
2Être disposé à : être préparé à, avoir l'intention de. ⇒ 1. prêt (à). Nous sommes tout disposés à vous rendre service.
3Être bien, mal disposé pour, envers qqn : être dans de bonnes, de mauvaises dispositions envers lui. Il est bien disposé à votre égard. bienveillant, favorable. Absolt Être bien, mal disposé : être de bonne, de mauvaise humeur (cf. Être, n'être pas en train).

dispos, dispose adjectif (italien disposto, avec l'influence de disposer) Qui est dans de bonnes dispositions de santé, d'activité ; en forme : Soldats dispos. (Le féminin dispose est rare, sauf dans fraîche et dispose.) ● dispos, dispose (difficultés) adjectif (italien disposto, avec l'influence de disposer) Emploi Le féminin dispose est pratiquement inusité. ● dispos, dispose (synonymes) adjectif (italien disposto, avec l'influence de disposer) Qui est dans de bonnes dispositions de santé, d'activité ; en...
Synonymes :
- allègre
- léger
- reposé
Contraires :
- fatigué

disposé, ée
adj.
d1./d Arrangé, ordonné. Des parterres disposés à la française.
d2./d être disposé à: être prêt à, se proposer de. Il est disposé à nous aider.
|| être bien disposé pour, envers, à l'égard de qqn, être dans des dispositions, des sentiments favorables à son égard.

⇒DISPOSÉ, ÉE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de disposer.
II.— Emploi adj. [Correspond à disposer I]
A.— [En parlant d'un inanimé concr. ou d'une pers.]
1. Arrangé, placé selon un certain ordre, d'une certaine manière. Les troupes disposées autour de l'auberge (BALZAC, Annette, t. 4, 1824, p. 241). Trois pianos et trois clavecins disposés sur une estrade (DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 11) :
1. ... ce palais avait un immense jardin. Fabrice sut y pénétrer et plaça dans l'allée que Clélia affectionnait le plus des fleurs arrangées en bouquets, et disposées dans un ordre qui leur donnait un langage, comme jadis elle lui en faisait parvenir tous les soirs dans les derniers jours de sa prison à la tour Farnèse.
STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, p. 456.
2. Disposé pour. Préparé pour, en vue d'une destination particulière. Ma chambre si bien disposée pour toutes choses de mon goût (E. DE GUÉRIN, Journal, 1840, p. 416). Harpe immense disposée pour en tirer des voix et de la musique (CLAUDEL, Soulier, 1944, 4e journée, 6, p. 892) :
2. ... je me vis, adroit et pressé, glissant chaque soir à travers la foule sans jamais me laisser attarder dans ces rues engorgées et brillantes si bien disposées pour retenir le passant.
CHARDONNE, Éva ou le Journal interrompu, 1930, p. 20.
SYNT. Disposé(e)s en amphithéâtre, en quinconce, en rayons, en rond; disposé en/par couche; régulièrement, verticalement, convenablement disposé.
B.— [En parlant d'une pers.]
1. Disposé à.
a) Qui est dans des dispositions pour. Synon. enclin, porté à, en forme pour :
3. Vous n'êtes pas aujourd'hui disposé à recevoir d'autres conseils; mais en tout temps, je me flatte, mon fils, que vous êtes prêt à me donner une preuve d'affection.
SAND, Lélia, 1833, p. 284.
b) Qui offre une certaine disposition, une propension à. Synon. sujet, prédisposé à :
4. Quand une fille vous aime, elle n'en est que plus gourde, plus humide sous la pluie, plus disposée aux pituites et aux entorses...
GIRAUDOUX, Ondine, 1939, I, 7, p. 55.
SYNT. Disposé au sommeil; l'air (tout) disposé à; paraître, se sentir, sembler disposé à; fort disposé à.
2. Bien/mal disposé.
a) Qui est dans une bonne/mauvaise disposition d'esprit; de bonne/mauvaise humeur. Sa femme avait l'air bien disposée (PROUST, Fug., 1922, p. 579).
Être bien /mal disposé (envers/pour qqn ou qqc.). Être dans de bonnes/mauvaises dispositions (à son égard). M. Julien, qui était fort mal disposé pour vous (CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p. 236). Il [Costals] se trouvait disposé pour la chasse (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1507) :
5. L'éloignement, la mésintelligence et l'aigreur mutuels allaient toujours croissant; nous étions fort mal disposés les uns et les autres.
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 620.
6. Je suis informé que la population entière et, probablement aussi, la garnison de la Nouvelle-Calédonie sont très favorablement disposées et désirent se rallier à moi ouvertement.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 288.
b) Qui est dans de bonnes/mauvaises dispositions de santé physique ou morale, en bonne/mauvaise santé :
7. Je me suis senti tout à fait mal disposé. Mon estomac éprouvé par quelques légers écarts de régime est faible. Je suis triste et mélancolique, souffreteux.
MAINE DE BIRAN, Journal, 1817, p. 22.
3. Qui offre des dispositions. Synon. doué :
8. Je ne sais s'il est possible de réussir une éducation hors des cas extraordinaires, tant la famille met d'obstacles, pour l'ordinaire, autour de l'enfant le mieux disposé.
MONTHERLANT, La Ville dont le prince est un enfant, 1951, III, 7, p. 931.
Fréq. abs. littér. :2 580. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 596, b) 3 397; XXe s. : a) 2 544, b) 2 846.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dispose — Dis*pose , v. t. [imp. & p. p. {Disposed}; p. pr. & vb. n. {Disposing}.] [F. disposer; pref. dis + poser to place. See {Pose}.] 1. To distribute and put in place; to arrange; to set in order; as, to dispose the ships in the form of a crescent.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • disposé — disposé, ée (di spô zé, zée) part. passé. 1°   Arrangé. Les feuilles disposées autour de la tige. Toutes choses disposées en un ordre admirable. 2°   Préparé pour, en parlant des choses. Une salle disposée pour un bal.    Absolument. •   Jamais… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dispose — dis‧pose [dɪˈspəʊz ǁ ˈspoʊz] verb dispose of something phrasal verb [transitive] 1. to get rid of something that is no longer needed or wanted: • We charge customers as little as DM50 to dispose of an old computer terminal. 2. COMMERCE …   Financial and business terms

  • Dispose — Dis*pose , n. 1. Disposal; ordering; management; power or right of control. [Obs.] [1913 Webster] But such is the dispose of the sole Disposer of empires. Speed. [1913 Webster] 2. Cast of mind; disposition; inclination; behavior; demeanor. [Obs.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • dispose of — dis·pose of vt dis·posed of, dis·pos·ing of 1: to transfer to the control or ownership of another disposed of the property by will 2: to deal with conclusively: determine finally received petitions for injunctions...The common theme in disposing… …   Law dictionary

  • dispose of — (something) to end a problem. We need to dispose of the threat from diseases that can be easily controlled by vaccination …   New idioms dictionary

  • dispose of — [v1] throw away adios*, bestow, chuck*, deep six*, destroy, discard, dump, eighty six*, eliminate, file in circular file*, get rid of, give, jettison, junk*, kiss*, kiss off*, make over, part with, relinquish, scrap, sell, transfer, unload;… …   New thesaurus

  • dispose — ► VERB 1) (dispose of) get rid of. 2) arrange in a particular position. 3) give, sell, or transfer (money or assets). 4) incline (someone) towards a particular activity or frame of mind. DERIVATIVES disposer noun …   English terms dictionary

  • dispose — [di spōz′] vt. disposed, disposing [ME disposen < OFr disposer, to put apart, hence arrange < perf. stem of L disponere, to arrange: see DIS & POSITION] 1. to place in a certain order or arrangement 2. to arrange (matters); settle or… …   English World dictionary

  • Dispose — Dis*pose , v. i. To bargain; to make terms. [Obs.] [1913 Webster] She had disposed with C[ae]sar. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.